tchat rencontre

Vous êtes ici : seniors > cinéma > La guerre des boutons

Titre de l'article : La guerre des boutons

Bookmark and Share Envoyer cet article à un ami Imprimer cet article Vu 2478 fois

Bonsoir à tous, ce soir je vais vous parler d’un film tiré d’un livre de mon enfance.
“La guerre des boutons”

Je vais d’abord vous refaire un petit topo sur le livre pour les malotrus qui ne l’auraient pas lus.
La Guerre des boutons est un roman français écrit par Louis Pergaud et publié en 1912. on y découvre la « guerre » que se livrent 2 bandes d’enfants issues de 2 villages rivaux, Longeverne Landresse et Velrans. Le titre vient du butin de cette guerre que l’auteur c’est constitué en majorité par les boutons dont les perdants étaient dépouillés. Le récit, pour la plus grande partie, raconte l’histoire du point de vue des enfants de Longeverne.
Pour ce qui est du film, je vais vous parler de celui de Yann Samuell et non de celui de Christophe Barratier.
Certes les 2 castings sont diamétralement opposé (dans celui de Baratier on y trouve une pléiade d’acteurs connus à l’inverse de celui de Samuell) mais pour ma part je trouves que le jeu des acteurs de la version de Samuell est 10 fois meilleure !
Il est vrai que cette version, à priori, pourrait sembler moins charismatique au niveau du casting que celle de Baratier,on peut quand même y retrouver Chabat, Mathilde Seigner et Eric Elmosnino, tandis que dans l’autre version on y trouve Letitia Casta, Guillaume Canet, Kad Merad et Gérard Jugnot, cela semble déséquilibré….
Et bien pourtant, ce film est vraiment un excellent divertissement qui a su adapter le roman culte de Pergaud et s’adapter au film référence d’Yves Robert pour gagner en personnalité. L’action se suit avec plaisir et les personnages sont bien dessinés avec des enfants excellents dans le rôle des protagonistes. Lebrac (Vincent Bres), Lantern (Salomé Lemire) et Tigibus (Tristan Vichard) sont exceptionnels, criants de vérité et très crédibles dans le rôle de petits garnements “jouant” à la guerre contre les enfants du village voisin : ennemies héréditaires en parallèle bien vue avec l’éclosion du conflit de la guerre d’Algérie. Cette version me semble déjà très bonne et cela va être difficile de faire mieux. J’ai passé un excellent moment à suivre les aventures des Longeverne contre les Velrans dans l’atmosphère des années 60. Eric Elmosnino est excellent dans le rôle du professeur strict mais compréhensif, ainsi que Mathilde Seigner , habitué à ce type de rôle, mais ici vraiment excellente en Mère veuve, travailleuse, dure mais juste et également Alain Chabat très amusant (parfois un peu excessif) dans le rôle du professeur du village voisin en guerre de longue date contre son homologue de Longeverne…. A noter, le petit rôle de Fred Testot (SAV des Emissions) très bon dans le rôle du curé qui fait aussi office d’arbitre de foot entre les deux équipes des villages ennemies ainsi que projectionniste de films dans l’église en veillant à la bonne tenue et aux bonnes mœurs de ses paroissiens…. Cette version a même éclipser la version culte d’Yves Robert qui est déjà d’un bon niveau avec des répliques indémodables….
Bref de quoi passer un bon dimanche en famille à regarder ce film .


Envoyer à un ami Envoyer cet article à un ami
Imprimer Imprimer

Proposé par jonathan - Article paru dans la catégorie Cinéma le 05/04/2012


 

inscription au site de rencontre